Les 45èmes Journées Annuelles de

Thérapie Psychomotrice

« ...Mais, si dépourvues de matière qu’elles paraissent, les pensées ont aussi besoin d’un point d’appui, faute de quoi elles se mettent à tourner sur elles-mêmes dans une ronde folle. »

Stefan ZWEIG, le joueur d'échec

 

Pour grandir, s’épanouir, le sujet a besoin d’être porté et materné par un environnement qui lui assure une sécurité de base. Son vécu corpo- rel, façonné par ses expériences sensorimotrices organisera la construction de son axe pour accéder à la verticalité.

 

Tel un petit d’Homme, la psychomotricité a pu naître, grandir et s’épanouir, portée et maternée par des hommes et des femmes qui ont croisé leur clinique et leurs disciplines. Dans les liens qu’ils ont tissés, ils ont ainsi apporté à la psychomotricité, des fondements théoriques et une identité spécifique.

 

De quels étayages relationnels, de quels ancrages corporels, le bébé, l’enfant, l’adolescent, l’adulte, la personne âgée, ont-ils besoin, pour leur construction psychomotrice, soubassement de la construction identitaire ? L’implication corporelle du psychomotricien auprès du patient nous amène à questionner le rôle des médiations utilisées comme base au travail thérapeutique.

 

Comment le bilan, première rencontre, est-il un appui dans la compréhension des difficultés du sujet. Comment les séances permettent-elles la construction de nouveaux étayages ?

 

En quoi l’institution, les partenaires extérieurs (médecins, réseaux,...) constituent-ils des appuis importants pour construire à plusieurs, dans la complémentarité, le projet de soins du sujet, et en assurer la continuité ?

 

Quels sont les appuis théoriques et pratiques incontournables de notre formation initiale, plus particulièrement en cette période où les lieux et les parcours de formation des psychomotriciens se multiplient ? Comment nos appuis évoluent-ils en fonction de nos rencontres professionnelles et de notre formation continue ?

 

Ces réflexions et questionnements seront nos terres d’exploration durant ces trois jours. 

 

Le Comité d'organisation Rouennais de ces journées est composé de 12 bénévoles de l'APHN qui travaillent depuis plusieurs mois à l'élaboration du riche programme de ces trois jours:

 

Florence Antonietti

Marie Claire Authenac

Michèle Caillou

Alice Conseil

Adèle Girard

Brigitte Harle

Olivier Lefebvre

Anne Moal

Christelle Onfray

Nicole Renard

Elodie Tresserres

Sylvie Varin

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now