top of page

Notre association existe depuis l'année 2000 et regroupe des psychomotriciens de Haute Normandie travaillant dans des structures diverses: centres hospitaliers, établissements ou services médico-sociaux, centres de soins ambulatoires, lieux d'accueil "petite enfance", strucutres d'accueil pour personnes agées et cabinets libéraux.

 

Elle compte environ 40 membres actifs et permet aux professionels ainsi qu'aux étudiants d'échanger et de suivre l'évolution de la profession.

Elle propose des rencontres trimestrielles et une journée annuelle de travail et d'échanges professionnels ainsi qu'un stage professionnel aux psychomotriciens adhérents.

 

Pour la petite histoire...

L'association des psychomotriciens de Haute Normandie a vu le jour quand des psychomotrociennes ont voulu sortir de l'isolement... Marie-Claire AUTHENAC nous raconte :

 

" Vers 1985, Brigitte Harle et moi nous sommes rencontrées en participant à un groupe Balint animé par Pierre Bernachon. Il a fallu mettre un terme à ce travail quand Mr Bernachon a annoncé qu’il ne pourrait plus venir. Nous avons alors cherché à poursuivre un travail de supervision en groupe et plusieurs thérapeutes ont participé au projet. Selon les périodes, et les personnalités des thérapeutes, nous avons pris conscience que nous avions d’autres besoins en tant que psychomot et que notre isolement dans les institutions nous pesait bien souvent.

 

Entre temps nous avions eu la possibilité de travailler avec la fac de psycho dans le but de « coconstruire » une grille d’observation auprès d’enfants IMC présentant des troubles visuels (axe de recherche de Daniel Mellier à la fac). La recherche s’est étiolée du fait de contraintes côté étudiants et côté professionnels. Nous avions bien conscience que nous devions nous regrouper avec d’autres psychomot.

 

Nous avons alors envisagé d’écrire aux collègues, sans les connaître, recensant les différents établissements. Nous expliquions dans notre courrier que nous souhaitions des rencontres pour échanger entre personnes ayant le même langage et partager aussi des expériences professionnelles différentes. Brigitte donnait son adresse et nous avons attendu doutant de l’effet de notre missive… c’était en 1997 !

 

Ce fut une belle surprise et d’emblée il y a eu de belles rencontres. Cette proposition répondait manifestement à un besoin ressenti par un grand nombre d’entre nous. Compte tenu du nombre croissant du groupe, il nous a fallu envisager un autre lieu de réunion. Des collègues dont Anne nous ont accueillis dans leur cabinet. Nous avons prévu des thèmes de travail (le travail en piscine, les outils du bilan, le symptôme dans le bilan, psychomotricité et adolescence…) et de réflexion.

 

Progressivement le projet de créer une association a émergé. Notre façon de faire à l’époque c’était un travail en petit groupe qui présentait l’état de sa réflexion au cours de réunions trimestrielles. Le travail en petit groupe a sans nul doute permis de tisser des liens importants.

Les discussions ont pris de l’ampleur pour la création de l’association et les statuts ont été déposés en Janvier 2000.

 

Le premier numéro de « La Lettre » a  été édité en novembre 2000. Le nombre de trois ou quatre numéros varie selon les années.

 

La première Journée Annuelle de l’APHN a eu lieu le 21 septembre 2002."

bottom of page